“Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul” – Gandhi

“Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul” – Gandhi

Je suis sûre que vous avez déjà ressenti ce sentiment de fierté, quand vos enfants, votre famille ou vos ami.e.s réalisent une action qui vous est chère !
Par exemple, moi, je suis tellement fière quand, dans la rue, mes enfants s’indignent des déchets qui trainent au sol et qu’ils les ramassent pour les jeter dans une poubelle ! Leur innocence et leur incompréhension face à l’incivilité des personnes me touche beaucoup.

Chacune de nos actions, quelles qu’elles soient ont un impact sur notre entourage et plus largement sur le monde qui nous entoure. « L’être social, en tant que social, est imitateur par essence » d’après le sociologue français Gabriel Tarde (1). Ainsi, à notre insu, sans le savoir, les personnes que l’on côtoie s’inspirent de notre façon de faire, de notre façon d’être, imitent nos actions, que ce soit inconsciemment ou consciemment. 

Connaissez-vous la légende du colibri ?

C’est l’histoire d’un petit colibri, qui est très courageux et persévérant, car avec son petit corps et son tout petit bec, il va goutte d’eau après goutte d’eau, affronter les flammes de l’incendie qui s’est déclaré dans la forêt après un violent orage. L’anaconda, le jaguar, le singe capucin et les autres animaux de la forêt, pensaient de lui qu’il était naïf et bien crédule de penser qu’il allait pouvoir éteindre l’incendie avec les quelques gouttes d’eau qu’il pouvait apporter avec son tout petit bec. Mais le colibri, est resté droit dans ses baskets, il a suivi ses convictions et a continué de transporter goutte d’eau après goutte d’eau pour éteindre l’incendie : « je fais ma part » dit-il. Face à la persévérance du colibri et à force d’observer ce petit-oiseau mouche s’agiter ainsi, seul, pour essayer d’éteindre l’incendie, les autres animaux de la forêt finirent par l’imiter. « Une pluie de gouttes se déversa sur l’incendie. Et après plusieurs heures, le feu s’éteignit […] Et pour cela, chacun avait fait sa part » (2).

Le message porté par cette légende amérindienne rendue célèbre par Pierre Rabhi est puissant : écoute ton cœur, fait confiance à ton instinct, n’écoute pas les critiques, montre l’exemple ! 

Le colibri a compris que chaque action compte, qu’il n’y a pas de petits gestes, et qu’à force de persévérance et de répétition, les individus qui nous entoure comprennent l’intérêt de nos actions et du fait qu’en unissant nos forces nous sommes plus forts !

Si nos actions quotidiennes peuvent avoir autant d’impact, on peut aisément imaginer que nous pouvons influencer notre entourage en choisissant les actions que nous voulons mener en accord avec nos convictions.

J’aime dire que de par nos actions, nous semons de graines. Et les graines que nous semons, vont mettre plus ou moins de temps à germer, en fonction des personnes et de leur réceptivité. Comme au potager, certaines graines vont germer rapidement, d’autres vont commencer à germer puis vont mourir parce qu’elles n’étaient pas suffisamment prêtes. D’autres quant à elles ne germeront jamais, quand certaines germeront spontanément à la saison suivante.

Avant de créer ma micro entreprise, j’ai fait de mes confections écologiques des cadeaux d’anniversaire et de Noël, pour le plaisir d’offrir tout en respectant mes convictions. J’ai offert des sacs à pain, des lingettes démaquillantes ou encore des essuie-tout lavables. J’ai remplacé le papier cadeau par des pochettes en tissus réutilisables ce qui a été très apprécié de mes proches car ils pouvaient se servir à nouveau de ces pochettes pour ranger les jouets de leurs enfants, organiser leur valises, transporter leur casque de musique ou encore comme trousse de toilette. J’aime ces retours positifs, j’aime également quand les personnes viennent d’elles même me demander des conseils lorsqu’elles commencent leur démarche de réduction des déchets, j’aime le fait que mes actions puissent avoir un impact positif dans leurs démarches, pour notre environnement et la planète.

Ainsi, une fois que les graines que nous semons auront germées dans notre entourage, ces personnes sèmeront des graines à leur tour de par leurs actions et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle l’effet boule de neige. La somme de nos petits gestes commence alors à avoir des répercussions positives considérables pour la nature et la biodiversité tout comme la somme des gouttes d’eau apportées par les animaux de la forêt dans la légende du Colibri qui a permis d’éteindre l’incendie qui les menaçait. 

Pour prendre un exemple concret dans la vie de tous les jours, depuis plusieurs années dans mon activité principale, j’apporte un bocal en verre où je mets les déchets végétaux des produits que j’ai consommés sur mon lieu de travail et que je peux composter : mon thé usagé, mes trognons de pommes, mes peaux de bananes, etc. Au début je cachais mon pot de peur d’être prise pour une hurluberlue puis au fil du temps je l’ai laissé traîner sur mon bureau. Mes collègues s’interrogeaient sur ce bocal ce qui donnait l’occasion d’échanger sur le compostage et ma démarche de réduction des déchets. De fil en aiguille d’autres collègues et ami.e.s se sont mis au compostage (grâce notamment à des composteurs de quartier ou associatifs). Au travail, dorénavant, nous sommes au moins 3 à récupérer le marc de café de la salle de convivialité pour le mettre au compost plutôt qu’à la poubelle et il n’est pas rare d’avoir des retours positifs sur notre démarche. Ainsi ces déchets végétaux retournent à la terre et serviront à fertiliser le sol du potager. 

Je vous mets au défis, sur le chemin pour aller à votre travail, pour amener vos enfants à l’école, pour aller à la plage, sur un chemin de forêt ou de montagne, de ramassez chaque jour un déchet : une canette, une bouteille, un sac plastique, un papier, etc, pour le mettre à la poubelle (en respectant le tri sélectif autant que possible) et d’observer autour de vous au fil du temps. Vous verrez qu’un jour, à force de vous voir faire, votre enfant, votre conjoint.e, votre frère, votre sœur, une partie de vos ami.e.s et de vos collègues ramasseront chaque jour à leur tour un déchet qui aura été jeté au sol. A force de montrer l’exemple et à force de répétition, ce petit geste, à l’échelle individuelle, va devenir une habitude, et peu avoir une portée considérable à plus grande échelle du fait de la puissance du phénomène d’imitation et d’intériorisation collective de ces actions respectueuses de notre environnement et de la société, parce qu’il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions de Français à les faire.

Face à la montagne d’actions à mener, on pourrait être pessimiste ou défaitiste et croire que nos actions ne représentent qu’une goutte d’eau dans l’océan, alors à quoi bon ? Dans ces moments de doute et d’hésitation, repensez à la légende du Colibri, repenser au pouvoir de l’imitation, Gandhi disait : « Montrer l’exemple n’est pas le meilleur moyen de convaincre, c’est le seul » !

Soyons les acteurs du changement, soyons des écocitoyens, protégeons la nature, l’écosystème, la Terre, sans qui nous ne serions pas. “Soy[ons] le changement que [nous] voul[ons] voir dans le monde ! ” – Ghandi

Et surtout, gardez en tête que nous n’avons pas besoin d’une poignée d’individus parfaitement zéro déchet, mais que nous avons besoin de millions de personnes imparfaites qui font de leur mieux !

Et vous petits colibris, avez-vous déjà semé des graines ? Ont-elles germées ? Partagez avec nous votre expérience en commentaire, qu’elles soient négatives ou positives.

(1) Gabriel Tarde. [1890], Les lois de l’imitation, Paris, Félix Alcan, rééd. : Paris, Kimé, 1993, p. 12

(2) Pippa Dyrlaga. [2018], La sagesse du colibri, ou comment chacun fait sa part,  Grund, Mes contes en 3-D.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien dans le bas de page de nos e-mails. Pour obtenir plus d'informations sur nos pratiques de confidentialité, rendez-vous sur notre site Web.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Laisser un commentaire